Pour poursuivre votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier et sécuriser votre connexion.

J'accepte

La Fondation de B.K.S Iyengar :
Bellur Krishnamachar & Seshamma Smaraka Niddhi Trust (BKSSNT)

A 18 ans, B.K.S. Iyengar quitte Bellur, son village natal, situé à 40 km de Bangalore dans le Karnataka.

Guéri de plusieurs graves maladies grâce à une pratique intensive du yoga auprès du grand maître Krishnamacharia, il part à son tour transmettre ce qu’il a appris à Pune.

Au fil des années, il développe sa propre méthode et acquiert une renommée internationale. Pourtant, il n’a de cesse de se préoccuper du sort de son village. Celui-ci, malgré l’essor économique de l’Inde et de Bangalore, demeure très pauvre, démuni de toutes infrastructures vitales.
BKS Iyengar, Guruji, se souvient également de son enfance. Lui-même a expérimenté le manque d’accès à l’instruction de base. Alors qu’il diffuse ses enseignements au monde entier, son village natal vit toujours les mêmes difficultés.

Guruji est particulièrement affligé par la condition des enfants : ils disposent à peine d’un repas par jour et n’ont pas toujours la possibilité d’aller à l’école. Quant au Yoga, l’art qu’il enseigne à des milliers d’adeptes dans le monde, il ne parvient pas jusqu’à la terre qui l’a vu naître.
Conscient de ce que la vie lui a donné et qui lui a permis de construire son parcours, Guruji veut à son tour élever son village aux niveaux éducatif, culturel, social et sanitaire. En 1967, ses séminaires organisés en Europe lui permettent de réunir une somme suffisante pour entreprendre deux premiers projets : la localisation de la nappe phréatique qui permettra d’alimenter un réservoir d’eau potable et la construction d’une école primaire. Une salle de yoga est également installée en face de l’établissement scolaire afin d’initier les jeunes élèves.
Les enfants ne peuvent étudier à jeun. Guruji leur offrira donc le repas de midi, mais aussi les livres, cartables et uniformes. C’est un succès : les villageois confient 170 de leurs enfants à l’établissement scolaire. Mais en fin de cycle primaire, la plupart sont obligés d’interrompre les études faute de moyens. Les parents craignent également de les envoyer dans des écoles éloignées de Bellur, notamment les filles.
Durant 35 ans, BKS Iyengar financera ainsi de nombreuses actions sur ses fonds propres. C'est en 2003 que naît la fondation Bellur Krishnamachar & Seshamma Smaraka Niddhi Trust (BKSSNT) pour mener plus loin ses projets de développement.

La première pierre d’un collège est posée qui ouvrira ses portes en 2005, pour accueillir filles et garçons. Les taux de réussite aux examens sont impressionnants. Et si auparavant, le repas gratuit incitait les parents à envoyer leurs enfants étudier, c’est désormais surtout la soif de connaissance qui motive les jeunes.
En 2012, une université est inaugurée lors de la célébration du 94eme anniversaire de Guruji en présence de hauts dignitaires dont le gouverneur du Karnataka. En parallèle, un hôpital de jour, entièrement équipé, est construit. Il dispense gratuitement médicaments et soins médicaux, chirurgicaux.
BKS Iyengar a également édifié le premier temple au monde dédié à Patanjali qui codifia le yoga il y a plus de 2500 ans et restauré celui d’Hanuman vieux de 800 ans. Enfin, Bellur Yoga center, une immense salle de yoga est construite pour recevoir des pratiquants du monde entier.
Guruji a quitté notre monde le 20 août 2014. Son action se poursuit néanmoins grâce à la fondation BKSSNT à Bellur et désormais dans les villages voisins.
Il s’agit de construire par la santé et l’instruction de tous, le socle permettant d’engendrer un développement économique et social vertueux et d’engager la communauté dans l’accès à ses droits fondamentaux.

“We are human beings,
so we should have the qualities to help human beings.
That is what I feel is charity”
- BKS Iyengar -


Site BKSSNT